mercredi 8 août 2012

Torey L. Hayden - Kevin Le Révolté

Quatrième de couverture :

«J'étais la souris piégée dans le regard fixe et meurtrier du cobra, terrorisée, mais trop fascinée pour s'enfuir. Pourtant, assise à mon bureau, tripotant la lame vive du poignard fait main, je sus, sanséquivoque aucune, que Kévin était dangereux. »


On l'appelle Zoo-Boy parce qu'il se recroqueville sous les tables et barricade son espace à l'aide de chaises, comme pour en faire les murs de sa propre maison. Personne ne l'a jamais entendu parler. Est-il muet ou refuse-t-il le dialogue depuis l'âge de neuf ans ?Chaque jour, Torey Hayden va le rencontrer et l'apprivoiser, le comprendre, lui faire sentir la vie au-dehors. L'entreprise est longue et dure car Kévin est peut-être plus dangereux qu'elle ne l'avait imaginé. Pourtant, à force de patience et d'amour, elle l'accompagne au seuil de la guérison.


Mon avis : (Pas de note) - COUP DE COEUR -
Ce livre est, d'aussi loin que je me souvienne, le premier livre à m'avoir marquée. Je n'aimais pas encore spécialement lire à l'époque où je l'ai lu, et pourtant je l'ai lu très rapidement tellement j'ai été prise et touchée par cette histoire. Ce livre est vraiment poignant, et on si au début on sera tenté de dire que Kevin est un "sale gosse" (bon, on sait aussi qu'il y a des circonstances, mais puisqu'on ne connait pas encore lesquelles..) sauf qu'après avoir lu tout ce qui est arrivé à ce pauvre enfant, on ne peut être que bouleversé. Ce livre m'a vraiment marqué, d'autant plus que quand je l'ai lu, je ne m'attendais pas à une histoire pareille (disons que j'étais jeune et naïve, et que pour moi, faire du mal à un être humain sans aucun motif [Déjà avec...] me paraissait totalement inconcevable). 
Je conseille ce livre à tout le monde, il est vraiment incroyable, vraiment poignant. J'ai rarement été autant touchée par un récit biographique (Je trouve que le côté biographie enlève tout ce que l'autobiographie amène, le côté subjectivité de la personne qui a réellement vécu la chose) et dans ce récit biographique, on comprend vite que l'auteure raconte les faits comme si elle avait assisté à tout ce qu'il lui dit. Non vraiment, ce livre est à lire.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire