vendredi 5 avril 2013

Denis Diderot - La Religieuse

Quatrième de couverture :
Parce qu'elle est une enfant illégitime, Suzanne Simonin est enfermée par ses parents chez les religieuses de Longchamp où on la force à prononcer ses voeux. Pieuse et innocente, elle tombe sous la coupe d'une nonne illuminée déjà perdue de mysticisme avant de devenir la proie d'une mère supérieure qui va faire de sa réclusion un enfer. Harcelée, martyrisée, elle subit les pires sévices. Femme cloîtrée soumise à toutes les perversions de la vie monastique, Suzanne peut-elle échapper à la folie ?

Mon avis : 17/20 - COUP DE COEUR -
Si un jour on m'avait dit que j'aurais un coup de coeur pour Diderot, j'aurais éclaté de rire. D'autant plus que c'est un livre que j'ai du lire dans le cadre des cours. Alors forcément, comme tout livre que l'on doit lire par "obligation", la lecture a été plus lente. Mais j'ai vraiment appréciée la lecture. Je ne sait pas si c'est côté "presque libertin" du livre, mais j'ai adoré cette critique de la religion, l'histoire ne parait pas invraisemblable et j'étais curieuse de savoir comment elle allait s'en sortir. 
En ce qui concerne Suzanne, je ne sais pas vraiment si je l'ai aimée ou pas. En fait, elle joue beaucoup sur le pathos, elle veut qu'on la plaigne, et même si elle a des raisons d'être plainte, je n'aime pas cette attitude. Je l'ai aussi trouvé très niaise et manipulatrice parfois. Je ne sais pas vraiment comment expliquer cela, et si je n'avais pas eu de dissertation à faire dessus je ne dirais sûrement pas la même chose, mais je ne la trouvais pas du tout innocente cette petite.
Cependant, je ne me suis pas plongée dedans tout de suite, au début j'avais un peu de mal, je ne comprenais vraiment pas pourquoi sa mère tenait à ce point à ce qu'elle devienne religieuse. Et j'avoue aussi ne pas avoir tout à fait compris la fin. Je trouve que la fin était très rapide par rapport au reste du roman. En soit cela ne dérange pas vraiment, mais je trouve que pour la stabilité du roman, il aurait fallu qu'elle soit plus... longue. Si c'est pas la première fois qu'on reproche un truc pareil à un Classique !
En bref, je trouve que ce livre mérite d'être un peu plus lu, parce que Diderot, à première vue, ça fait plutôt peur, et bien ce livre m'a totalement convaincue de lire d'autres oeuvres. 

2 commentaires:

  1. J'ai bien envie d'essayer quand même !
    Un jour peut-être :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Celui-là vaut la peine !
      Il parait que le film est vraiment moins bien !

      Supprimer