jeudi 27 juin 2013

Dodie Smith - Les Cent-Un Dalmatiens


Quatrième de couverture :
Au secours ! Bébés dalmatiens volés ! Envoyer nouvelles à Pongo et Missis, Regent’s Park, Londres. L’appel désespéré des parents dalmatiens a été entendu par tous les chiens du pays. Grâce à leur aide précieuse, Pongo et Missis découvrent bientôt l’horrible vérité : leurs enfants sont prisonniers de Cruella Diabolo, femme avide et sans scrupules. Ils devront déployer des trésors d’ingéniosité pour empêcher Cruella de réaliser son rêve : transformer en fourrure la belle peau blanche tachetée de noir des petits dalmatiens.

Mon avis : 16/20
Je tiens à dire que je suis plutôt mitigée sur certains points, mais globalement, la lecture e été très agréable et l'histoire m'a vraiment convaincue. Pourquoi ? Et bien tout simplement parce que l'on a ici une histoire très célèbre que tout le monde connait, mais ce qu'on ne sait pas forcément, c'est que l'original est écrite du point de vue des chiens, et ceux-ci disent que les humains sont leurs humains. Plus simplement, les humains sont les animaux des chiens. J'ai adoré ce concept. Le roman est pourtant écrit à la troisième personne, mais on nous fait bien comprendre que l'homme est inférieur au chien car ile ne comprend pas son langage (lorsque le chien comprend l'homme) et qu'un tas de choses faites par le chiens est impossible chez l'homme. Cela donne vraiment un côté amusant au livre surtout si l'on a (ou si l'on a déjà eu) un chien. Si l'on ajoute à cela le fait que Cruella est une dingue des fourrures animales prête à tout pour avoir un manteau en peau de dalmatiens, on peut alors être sûr d'avoir à faire à une critique de l'homme et de son comportement envers les animaux. Je dois avouer que c'est une cause qui me touche particulièrement, je ne supporte pas la violence envers les animaux et je trouve que l'homme à tendance à oublier qu'il est lui-même un animal. Et ce livre m'a fait du bien, vraiment, parce que pour une fois, j'ai retrouvé mon point de vue dans un livre. 
Le détails qui me perturbe encore un peu, et je pense que sans cela, ce livre aurait été un coup de coeur, c'est le fait que Missis (la mère dalmatienne) soit si... fragile. Je ne sais pas comment expliquer. A un moment par exemple, Missis demande comment on peut reconnaître sa droite de sa gauche, et un des chiens lui explique que sa patte droite est celle avec une petite tâche dessus. Et elle ne comprend absolument rien. Alors c'est plutôt marrant, mais je l'ai plutôt vu comme "les femmes ont du mal avec leur gauche et leur droite", et plusieurs fois dans le roman j'ai remarqué quelques touches plutôt misogynes (alors que l'auteure est une femme). Bon, je suis loin d'être suceptible sur ce genre de propos, c'est même plutôt humoristique pour moi, c'est pour cela que je me dis que si moi, j'ai eu l'impression que Missis était trop "femmelette", elle devait vraiment l'être. J'aimerais beaucoup l'avis des personnes qui ont lu ce livre d'ailleurs. Mais globalement, c'est une très bonne lecture.

Adaptation cinématographique :
Comment ne pas parler de la version Disney de ce livre ? D'autant plus qu'elle existe aussi en film ! Alors je n'ai pas beaucoup à dire, car je trouve qu'elle est plutôt très proche du texte. Il n'y a que quelques variantes, et elles sont justifiées quand on veut faire un dessin animé pour les enfants. L'histoire est globalement fidèle au livre, le début du dessin animé (et du film) est plus long dans le dessin animé que dans le livre, puisque dans le livre on n'assiste pas réellement à la rencontre des Dearly. Mais qu'on se le dise, j'avais l'impression de regarder le film en lisant le livre, donc je n'ai rien à redire la dessus.

Lu dans le cadre du challenge La Face Cachée Des Disney

3 commentaires:

  1. Bonjour, ce livre a l'air bien, mais malheureusement, l'édition n'existe plus :(.
    Voici mon blog : milohomeblog.blogspot.fr

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour, ce livre a l'air bien, mais malheureusement, l'édition n'existe plus :(.
    Voici mon blog : milohomeblog.blogspot.fr

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est possible, moi j'ai acheté mon livre sur Amazon du coup je l'ai trouvé :)

      Supprimer