dimanche 15 septembre 2013

Gia d'Iseult - Sang Pour Sang Chocolat

Quatrième de couverture :
Harry est un adolescent plein de rêves et d'ambition, assoiffé d'expériences nouvelles et d'aventures. Il se laisse peu à peu dévorer par la passion qui l'anime et le pousse parfois à se mettre dans des situations extrêmes.
Accompagné de Twinnis, le junkie travesti et son grand frère Pig, Siah, l'orpheline, strip-teaseuse et dominatrice mais aussi de Cuiggy, son ami d'enfance; il tente de créer sa vie telle qu'il la fantasme.Harry court après les paillettes, pourvu qu'elles lui permettent d'enfin laisser éclater son potentiel. Mais le chemin du succès est semé de nuits cauchemardesques et à trop jouer avec le feu, on finit par être happé par la folie...
Sang Pour Sang Chocolat est le roman d'une adolescente de quatorze ans encore novice mais déjà totalement passionnée par l'art de l'écriture.



Mon avis : 13/20
Avant même de commencer à donner mon avis, je tiens vraiment à remercier l'auteur de m'avoir proposé la lecture de ce livre.
Donner un avis sur ce livre est vraiment dur. J'ai beaucoup trop de pensées contradictoires envers ce livre, alors je le vais faire point par point.
Tout d'abord, l'intrigue. Et bien, le problème c'est que je suis incapable de vous dire ce qu'il en est. Il n'y a pas vraiment d'histoire. Ou alors je suis totalement passé à côté de celle-ci. Ce qui est paradoxale, c'est que ce point - plutôt négatif selon moi - est à la fois ce qui m'a poussée à continuer le livre : on a envie de connaître la suite de l'aventure qu'est la vie de Harry.
Pas mal de thèmes tabous sont abordés, et l'auteur les approche de manière cru, voir trash, par conséquent, au fil de la lecture, le lecteur est de moins en moins choqué par les sujets abordés. J'ai trouvé cela très intéressant, cependant j'ai un peu eu l'impression que c'était dans les intentions de l'auteur de choquer son lecteur. C'est ce qui m'a gêné dans ce livre, parce qu'on ne me perturbe pas facilement, mais on me choque encore moins lorsque c'est justement le but recherché, et c'est vraiment ce que j'ai ressenti.
Les personnages quant à eux, ne m'ont pas vraiment plus. J'ai ressenti le personnage principal, Harry, comme un prétentieux égocentrique persuadé que le monde est contre lui, persuadé qu'il a quelque chose à prouver au monde entier, rêvant de devenir célèbre pour montrer aux gens qu'ils se sont trompés alors qu'il ne tente rien pour atteindre son but. Il m'a plus énervée qu'autre chose, car je déteste (et je tiens à préciser que c'est totalement subjectif et personnel) les personnes qui se considèrent "artiste". Qu'est-ce que ça veut dire "artiste" ? Alors bon, il veut que sa vie soit une oeuvre d'art, que tout le monde l'aime et l'adule... M'oui. Pourquoi pas. Heureusement, le message que nous fait passer Harry, c'est qu'il faut essayer de vivre ses rêves coûte que coûte. C'est une pensées que l'on a tendance à abandonner, on l'associe plus souvent à l'utopie, et ça fait du bien de voir qu'un homme comme Harry arrive à ses fins grâce à la volonté. 
Les autres personnages sont tout aussi énervants, voir plus, car ils sont les amis de Harry, et ils en sont totalement fans. C'est, très clairement, ce qui fait que je ne les ai pas non plus appréciés, d'autant plus que je les ai trouvés un peu trop caricaturaux, trop stéréotypés, bien que je pense que ce n'était pas le but de l'auteur. 
Cela dit, le point plus-que-positif de ce livre c'est l'écriture. J'ai adoré le style de l'auteur, mais aussi l'intelligence de l'écriture. Ce livre est écrit comme une pièce de théâtre, il est composé de 5 actes. Au début je ne comprenais pas réellement l'intérêt de ces actes, mais en réalité, tous les personnages le disent tout au long de l'histoire, la vie n'est qu'une illusion. Je pense, et peut-être que je me trompe, que l'auteur a divisé son oeuvre en 5 actes pour montrer que l'on est le personnage principal de sa propre vie, que c'est nous qui décidons ce que nous voulons devenir. Harry est le héros de sa vie qui n'est qu'une illusion (après tout, il ne fait que le répéter), d'où les 5 actes.
Je ne peux pas vraiment dire si j'ai aimé ou non ce livre, parce qu'il réunissait beaucoup de choses susceptibles de me plaire : des personnages insolites, des mots crus, du trash... et pourtant ce n'est absolument pas là que j'ai trouvé satisfaction. Je trouve pourtant que cette oeuvre est très philosophique. C'est de la philosophie moderne, ce livre nous pousse à la réflexion, et je pense que l'intérêt principal du livre est là, et non dans l'intrigue. 
En conclusion, je pense que pour se faire un véritable avis sur ce livre, il faut se le faire soi-même. C'est un livre comme je n'en ai jamais lu auparavant. Je pense que l'on peut le détester où l'adorer, mais il vaut mieux avoir sa propre vision du livre.



Musique :
Cette chanson me fait penser à ce livre :

2 commentaires:

  1. Je laisse un commentaire juste parce que je kiffe la musique que tu as mise xD.

    RépondreSupprimer