dimanche 26 janvier 2014

Alice Sebold - La Nostalgie de l'Ange

Quatrième de couverture :
Nom de famille : Salmon, saumon comme le poisson ; prénom : Susie.
Assassinée à l'âge de quatorze ans, le 6 décembre 1973. "Mon prof préféré était celui de sciences naturelles, Mr. Botte, qui aimait faire danser les grenouilles et les écrevisses à disséquer dans leur bocal paraffiné, comme pour leur rendre vie. Ce n'est pas Mr. Botte qui m'a tuée, au fait. Et ne vous imaginez pas que tous ceux que vous allez croiser ici sont suspects. C'est bien ça le problème. On n'est jamais sûr de rien... C'est un voisin qui m'a tuée." 
Susie est au Ciel, et pourtant son aventure ne fait que commencer...

Mon avis : 15/20
Et bien, je n'avais pas vraiment décidé de lire ce livre, c'est ma liseuse qui l'a ouverte toute seule, et j'ai décidé de laisser faire le hasard et je me suis lancée dans ce livre qui trainait depuis longtemps dans ma PAL. 
Tout d'abord, il faut savoir que le livre traite beaucoup plus sur le deuil de la famille que sur le meurtre d'une petite fille. C'est peut-être justement ce qui m'a frustrée dans cette lecture : je voulais absolument savoir où était le meurtrier, ce qui allait lui arriver... et finalement on en parle très peu. 
Quant au deuil, je dirai que ce livre le décrit parfaitement bien, on le vit avec les personnages et du coup on s'attache à eux, notamment au père de Susie et à sa soeur Lindsey, qui a été mon personnage préféré, car elle est celle qui montre le plus de force face à cette épreuve, alors qu'on s'attend à ce que ce soit la plus fragile. (Avec une mention spéciale pour Holiday, le chien, que j'ai absolument adoré !)
Il y a certains passages qui sont émouvants par le réalisme de la situation, je pense notamment au moment où le père de Susie explique à Buckley que sa grand soeur est morte. Je visualisais tellement cette scène dans ma tête que j'en avais les larmes aux yeux. 
J'ai vraiment eu du mal à lâcher le livre, et j'avais franchement envie de connaître le fin mot de l'histoire. Le problème, comme je l'ai dit, c'est que c'était beaucoup pour les résultats de l'enquête et l'avenir tueur que j'étais impatiente. Alors évidemment, au bout d'un moment, on comprend que l'on ne va plus en entendre parler avant la fin. A cause de cela, j'ai trouvé que la fin du roman était plus longue. Bon, on je ne me suis pas non plus ennuyée au point de compter les pages qui me séparaient de la fin du livre, mais j'étais quand même contente d'arriver à la fin de celui-ci. 
J'ai lu pas mal d'avis sur ce livre, et beaucoup de personnes ont été perturbées par la première scène et la manière dont elle est décrite, mais moi c'est justement cette objectivité que j'ai aimé. Susie est objective sur cette partie-là de sa vie, mais elle reste subjective quand elle parle de sa famille (ce qui est normal). Je trouve que l'auteur a vraiment réussi à faire la part des choses dans le point de vue de Susie alors que ce n'est pas une tâche facile que de se mettre dans la peau d'une fille de douze ans qui regarde sa famille pleurer sa perte. 
En résumé, ce livre est très bien écrit et il ne ressemble à aucun autre livre que j'ai déjà lu et je ne regrette pas le choix de ma liseuse. :)

Musique :
Cette chanson me fait penser à ce livre :

7 commentaires:

  1. Contente que ça t'ait plu du coup. Depuis le temps que tu devais le lire :). Bon, de toute façon, tu connais mon avis sur la question, je suis d'accord avec toi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce qui est marrant c'est que je n'ai toujours pas fini Lucky ^^
      Va falloir qu'on se fasse une discussion littéraire autour d'un cafe :P

      Supprimer
  2. Hihihi elle est judicieuse ta liseuse :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, elle me force à lire des livres que j'ai depuis longtemps mais que je ne pense jamais à sortir de ma PAL !
      Là, elle m'a sorti Dexter, et ça tombe bien, j'avais vraiment envie de le lire :D

      Supprimer
  3. En effet c'est dommage si on ne parle que peu du meurtrier, c'est ça aussi qui m'intriguais dans le résumé. On verra si je me penche dessus ou pas du coup

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et bien on connait quand même la dénouement de son histoire, mais je trouve qu'on en parle peu, et j'aurais aimé qu'on en parle plus :)

      Supprimer