jeudi 30 janvier 2014

Kass Morgan - Les 100

Quatrième de couverture :
Personne n'a posé le pied sur Terre depuis des siècles... jusqu'à aujourd'hui. 
Depuis qu'une guerre nucléaire a ravagé la planète, l'humanité s'est réfugiée dans des stations spatiales en orbite à des milliers de kilomètres de sa surface radioactive. Aujourd'hui, cent jeunes criminels sont envoyés en mission périlleuse : recoloniser la Terre. Cela peut leur donner une chance de repartir de zéro... ou de mourir dès leur arrivée.
Clarke a été arrêtée pour trahison, mais son véritable crime continue de la hanter au quotidien. Wells, le fils du Chancelier, est venu sur Terre pour ne pas être séparé d'elle, cette fille qu'il aime plus que tout. Mais saura-t-elle un jour pardonner son parjure aux conséquences fatales ? Bellamy, au tempérament de feu, a tout risqué pour rejoindre Octavia à bord de la navette : tous deux sont les seuls frères et soeurs que compte encore le genre humain. Glass, elle, a accompli la manoeuvre inverse et est parvenue à rester à bord de la station. Elle va vite comprendre que les dangers qui la guettent sont au moins aussi nombreux que sur Terre. 
Face à un monde hostile ou chacun reste rongé par la culpabilité, les 100 vont devoir se battre pour survivre. Ils n'ont rien de héros, et pourtant, ils pourraient bien être le dernier espoir de l'humanité.

Mon avis : 17/20 - COUP DE COEUR -
Il faut savoir que Bulledop' me parle de ce livre depuis... 3 mois (?) si ce n'est plus ! Quand je lui ai demandé de quoi il parlait, j'ai directement su qu'il me le fallait. 
Très concrètement, ce livre part déjà avec un énorme bon point : l'intrigue, c'est de la bombe nucléaire  (Oui, le jeu de mots est voulu) ! Elle est parfaitement bien exploitée. 300 ans après que le nucléaire ait détruit l'humanité, les rescapés qui vivent dans l'espace envoient 100 criminels (mineurs) sur Terre pour tester la radioactivité de la planète, et pour voir s'ils peuvent y survivre. 
On suit quatre personnages de près (ainsi que leur entourage), et ils sont si différents que l'on s'attache à chacun d'eux et à leur histoire, puisque l'auteur met de nombreux flashback qui nous permettent de découvrir les raisons pour lesquelles ils se retrouvent ici après avoir été condamné à l'Isolement ( = leur prison). Malgré ces flashback, on ne se perd pas dans l'histoire, et c'est encore là un point très positif. Je regrette un peu la niaiserie des personnages dans certaines histoires d'amour, notamment Glass & Luke. En fait, leur "amour" est un peu trop décrit par rapport au reste de l'histoire, et c'est ce qui est un peu gênant. Les lignes qui sont utilisées pour décrire cet amour auraient pu être utilisées au profit de l'histoire en elle-même. 
Au niveau de la réflexion, cette dystopie s'en sort vraiment bien. Après avoir lu ce livre, on n'a qu'une envie, c'est de prendre soin de notre petite planète. Ca, c'est pour le côté écolo, mais l'humanité est plutôt bien décrite aussi. Les riches sont les mieux lotis et les derniers à mourir (normal j'veux dire !), les humains n'ont pas le droit de faire grand chose sinon ils finissent à l'Isolement et le fils du chancelier est détesté par la plupart des jeunes juste par rapport au statut hiérarchique de son père (attends, c'est de sa faute s'il est le fils du boss !). Ah oui, et sur le vaisseau, on n'a le droit qu'à un seul enfant par famille, si ça ce n'est pas pour critiquer la Chine et l'Inde, je ne sais pas ce que c'est ! Il y a bien d'autres choses qui font réfléchir sur notre monde qui ne tourne pas rond, mais je vous laisserai le plaisir de le découvrir par vous-mêmes.
Le seul point négatif que j'ai trouvé, c'est la simplicité de l'écriture. En soit ce n'est pas réellement gênant, puisque l'histoire nous donne suffisamment envie de continuer le livre, mais les fins de chapitres sont parfois très enfantines (du faux suspens) et en règle plus générale, le style de l'auteur est très minimaliste je dirais. 
Je ne savais pas si c'était un coup de coeur, à vrai dire je me suis posée la question (ce qui n'est pas bon signe normalement), mais je n'arrive pas à dire du mal de ce livre (hors l'écriture) et je me suis surprise à le conseiller aux gens en leur disant que l'histoire valait le coup, peu importe les points négatifs. Donc je pense que je peux officiellement dire que malgré certains défauts, j'ai adoré ce livre.

Adaptation télévisuelle :
Petit cadeau pour vous, la bande-annonce VO de la série adaptée du livre, et je pense que ça va envoyer du lourd !!

7 commentaires:

  1. Je veux le livre et la série ! (la série à l'air d'être superbement produite)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui mais elle sort dans trop longtemps laaaaa !!

      Supprimer
    2. Mais oui mais j'en ai marre là ! Toutes mes séries sont en pause >.<, ils pourraient faire un effort et sortir celle-là plus tôt !

      Supprimer
  2. Moi je viens de l'acheter aujourd'hui!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon choix !! J'espère que tu aimeras autant que moi !!

      Supprimer