lundi 23 juin 2014

Marc Levy - Où es-tu ?

Quatrième de couverture :
Adolescents, ils se sont jurés de s'aimer pour toujours mais le destin va les séparer. Elle affrontera la violence des ouragans en Amérique centrale, tandis qu'il fera carrière à Manhattan. Philip avait promis à Susan que s'il lui arrivait quoique ce soit, il serait toujours là pour elle. Il ne pouvait savoir que cette promesse allait bouleverser sa vie.

Mon avis : 14/20
C'était un peu une frayeur de lecteur que de lire un nouveau livre de Levy. Et s'il faut un certain temps pour entrer dans l'histoire, on en ressort sans aucune frustration car toutes nos questions trouvent leur réponse et l'oeuvre ne finit pas sur un happy-end parfait, ce qui est agréablement surprenant. L'intrigue, en elle-même, est assez original. Un couple qui se promet de s'aimer toute sa vie, mais la vie de chacun prend une direction complètement opposée et chacun se décide à la reconstruire. L'intrigue est vraiment bien construite et l'auteur réussit à nous surprendre jusqu'au dernier moment. 
Les personnages, eux, sont vraiment moins convaincants. Non pas qu'ils soient mal construits ou peu crédibles, au contraire, mais la personnalité des personnages m'a, personnellement, hérissé le poil à certains moments. Susan est clairement le personnage le moins attachant. Si l'on comprend ses motivations principales, on rêve de lui donner une claque et de lui dire de prendre sa vie en main. Philip est beaucoup plus sympathique, mais l'envie de le frapper est tout aussi présente, on veut qu'il arrête de dire "Amen" à Susan. Mary et Lisa sont deux personnages que l'on a du mal à apprécier au début, mais le lecteur s'attache à elles au fil des pages, et on comprend leurs réactions car elles sont humaines.
Le style de Levy reste simple et accessible aux plus nombreux, ce qui n'est pas un problème en soit. Le livre se lit très bien malgré un côté "lisse" que l'on peut parfois ressentir dans le texte. Une lecture qui reste aussi surprenante qu'agréable.

Citations :
- "Quelque chose a changé, pour moi vivre n'est plus un droit, c'est devenu un privilège."
- "Le paradoxe, c'est que je ne serai jamais ta mère, mais toi tu seras toujours ma fille."


Musique :
Cette chanson me fait penser à ce livre :

8 commentaires:

  1. Je l'ai lu il y a pas mal d'année (je devais avoir 12-13 ans) mais je me rappelle que j'avais bien apprécié ma lecture à l'époque.
    Par contre, mon roman préféré chez Levy est "la prochaine fois". Je ne sais pas si tu as eu l'occasion de le lire, mais si pas, je te le conseille !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah bah je le lirai peut-être un jour ! (Je ne suis pas une grande grande fan de Levy, je trouve qu'un roman de temps en temps me convient parfaitement), donc je ne le mets en tête de mes futurs achats, mais je le garde en tête :)

      Supprimer
    2. Ah ben oui, tu fais ce que tu veux y'a pas de soucis :-)
      Tu me diras quand tu l'auras lu si tu as aimé :D

      Supprimer
    3. Oui mais t'inquiète, le prochain Levy que je lis sera celui-là, mais je ne te dis pas encore quand :)

      Supprimer
  2. Commentaire inutile juste pour dire que j'ai commenté une chronique sur Levy mais Amor de Madre c'est un peu la base quand même.

    RépondreSupprimer
  3. Je crois que j'avais bien aimé, mais sans plus. Ça fait très longtemps que je n'ai pas lu un Levy!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui moi aussi, c'est pour ça que j'avais envie de retenter l'expérience !

      Supprimer