lundi 16 juin 2014

Sarah Pinborough - Les Contes des Royaumes, Tome 1 : Poison

Quatrième de couverture :
Blanche-Neige, le conte de fées revisité : cruel, savoureux et tout en séduction.
Rappelez-vous l'innocente et belle princesse, la méchante reine impardonnable, le valeureux prince, la pomme empoisonnée et le baiser d'amour sincère...
... et à présent ouvrez ce livre et plongez dans la véritable histoire de Blanche-Neige, telle qu'elle n'a jamais été révélée...

Mon avis : 15/20
Lorsque l'on parle d'une réécriture de conte, on se méfie tout de suite, car il n'y a que deux possibilités : soit la réécriture développe et détaille l'histoire originale, soit elle part complètement dans une direction inattendue (qui passe ou qui casse auprès du lecteur). 
Sarah Pinborough réussi pourtant à mêler la version originale de Blanche-Neige en développant les différents personnages déjà connus du lecteur, mais elle se permet certaines variantes qui le surprennent. L'intrigue, on la connait déjà tous par coeur. Mais les personnages sont bien différents. Blanche-Neige oscille entre le personnage niais et naïf que l'on connait déjà, et un personnage sauvage et impulsif qui nous était inconnu. Elle ne représente pas l'innocence même et elle est beaucoup plus humaine que la plupart des représentations que l'on a déjà eu de ce personnage. Le problème c'est que les deux facettes de Blanche-Neige sont montrées à différents moments de l'oeuvre, ce qui donne un côté légèrement schizophrène à ce personnage... Un autre personnage complètement schizophrène, c'est la Reine. Elle n'est pas complètement méchante, mauvaise et égoïste, mais ses accès de gentillesse sont très vite effacés par ses actes. L'auteur aurait peut-être dû vraiment insister sur le côté mauvais de la Reine, ou complètement l'humaniser. Ici, l'entre-deux ne passe pas très bien, le personnage n'est pas assez assumé et on a du mal à s'attacher ni même à détester ce personnage. Le chasseur, par contre, est un personnage très attachant. Il est respectueux de la nature et il respecte la vie de chaque être vivant. C'est sûrement un des personnages les plus intéressants de l'oeuvre car on ne s'attend pas à avoir une image pareille de ce personnage. Le Prince charmant, lui, est détestable de niaiserie. Je ne veux pas l'évoquer de trop pour éviter tout spoil, mais j'ai commencé à vraiment l'apprécier sur la fin du livre. En réalité, le dénouement l'a remonté bien haut dans mon estime. 
En règle générale, le Royaume de la Reine est bien décrit. L'univers est très bien retranscrit, on vit dans le conte en même temps que les personnages que l'on suit. L'écriture est agréable et on ne s'ennuie pas une fois que l'intrigue est lancée, il est juste dommage que la réécriture ne soit pas assumée jusqu'au bout, car je pense qu'elle aurait pu être "plus méchante". 

Musique :
Cette chanson me fait penser à ce livre :
Alexia & Mario Lavezzi - Biancaneve

5 commentaires:

  1. Hé bien moi au contraire j'ai beaucoup apprécié la Reine. On sent qu'elle oscille entre ses envies/pulsions et le reste et j'ai beaucoup aimé cet aspect !
    Par contre je suis absolument d'accord avec toi sur le chasseur ! <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, le chasseur est vraiment au top !!! :D

      Supprimer
  2. Bon, tout le monde l'a lu sauf moi je crois... Il va falloir que j'y remédie (et vite)!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas encore si toute la saga vaut le coup, mais le premier tome est vraiment pas mal :)

      Supprimer
    2. Ouiiiii dépêche toi bon sang !! :p

      Supprimer