dimanche 28 septembre 2014

Pierre Chorderlos De Laclos - Les Liaisons Dangereuses

Quatrième de couverture :
La jeune Cécile Volanges quitte son couvent pour faire l’apprentissage du monde et épouser le comte de Gercourt, mais une de ses parentes, la marquise de Merteuil, entend profiter de ce projet de mariage pour se venger d’une infidélité que lui a faite autrefois Gercourt. Elle charge donc son complice, le vicomte de Valmont, de pervertir Cécile avant ses noces. Mais loin de Paris, dans le château de sa vieille tante, Valmont s’est de son côté mis en tête de séduire la dévote présidente de Tourvel, et une idylle bientôt se noue entre la « petite Volanges » et le jeune Danceny.

Mon avis : 20/20 - COUP DE COEUR -
Vous ai-je déjà parlé de mon livre préféré de tous les temps ? Non ? C'est sûrement parce qu'aucun mot n'est capable d'exprimer l'amour que je lui porte. (Puisque je vais tenter d'être un minimum objective, je pense que la chronique sera courte, mais les citations parleront d'elles-mêmes !)
Ce roman épistolaire est un concentré de perfection. Déjà, l'intrigue. Elle est complètement malsaine et la polyphonie de l'oeuvre renforce la perversité de l'ouvrage. L'histoire est tellement invraisemblable que l'on se demande jusqu'où elle peut aller et comment le dénouement va pouvoir rétablir une stabilité dans cette société aux moeurs douteuses.
Les personnages sont absolument uniques. Chaque personnalité est particulière et marquée par sa complexité. Même en étant hors du texte, le lecteur a l'impression de connaître chacun d'entre eux tant ils sont à la fois immoraux, humains mais aussi attachants.  Le duo Valmont-Merteuil ne peut laisser indifférent tant les personnages sont travaillés.
C'est avec un style littéraire comme celui de Laclos que l'on peut parler de Littérature. L'écriture est magnifiquement travaillée et chaque personnage possède son propre style ce qui leur permet de les distinguer les uns des autres à leur simple façon d'écrire. Chaque lettre est un concentré de poésie parfois mêlée à la perversité, parfois intégrées à la naïveté. 
Cette oeuvre n'est pas seulement "plaisante" à lire, elle fait réfléchir sur beaucoup d'aspects. Elle est assez intemporelle, car même si les moeurs ont beaucoup changées de notre temps, les enjeux de certains personnages peuvent être actualisés. 

"Vos ordres sont charmants ; votre façon de les donner est plus aimable encore ; vous feriez chérir le despotisme."
"On peut citer de mauvais vers, quand ils sont d'un bon poète."
"Il m'appellerait perfide, et ce mot perfide m'a toujours fait plaisir ; c'est, après celui de cruelle, le plus doux à l'oreille d'une femme, et il est moins pénible à mériter."
"Sérieusement, le bonheur parfait qu'il trouve à être aimé de moi, m'attache véritablement à lui."
"J'ai été étonné du plaisir qu'on éprouve en faisant le bien ; et je serais tenté de croire que ce que nous appelons les gens vertueux, n'ont pas tant de mérite qu'on se plait à nous le dire."
"Ah ! Laissez-moi vous croire parfaite, c'est le seul plaisir qu'il me reste."
"Cette marche peut réussir avec les enfants, qui, quand ils écrivent 'je vous aime', ne savent pas qu'ils disent 'je me rends'."
"Me voilà comme la Divinité ; recevant les voeux opposés des aveugles mortels, et ne changeant rien à mes décrets immuables."
"Je suis bien aise d'ailleurs de vous faire voir que si j'ai le talent de perdre les femmes, je n'ai pas moins, quand je le veux, celui de les sauver."
"Il faut convenir qu'il eut été plaisant de la laisser dans cette situation : mais pouvais-je souffrir qu'une femme fût perdue pour moi, sans l'être par moi ?"
"Pour vous autres hommes, les défaites ne sont que des succès de moins."
"Ces tyrans détrônés sont devenus mes esclaves."
"Je puis dire que je suis mon ouvrage."
"Ma façon de penser fut pour moi seule, et je ne montrai plus que celle qu'il m'était utile de laisser voir."
"Je vous désirais avant de vous avoir vu."
"Séduite par votre réputation, il me semblait que vous manquiez à ma gloire ; je brûlais de vous combattre corps à corps."
"Il faut vaincre ou périr."
"De quel avantage sera-t-il donc pour ma fille d'être née riche, si elle n'en doit pas moins être esclave de la fortune ?"
"Non, elle n'aura pas les plaisirs du vice et les honneurs de la vertu."
"Vous avez voulu que je sois malheureux ; je vous prouverai que vous avez réussi au-delà de vos souhaits."
"Ma comparaison me parait d'autant plus juste, que, comme lui, jamais vous n'êtes ni l'amant ni l'ami d'une femme ; mais bien toujours son tyran ou son esclave."

Adaptations Cinématographiques :
- Les Liaisons Dangereuses de Stephen Frears (1988) : c'est, selon moi, une très bonne adaptation cinématographique. Evidemment, on perd totalement le côté épistolaire. Mais les personnages sont très ressemblants et on oublie que l'adaptation n'est pas parfaite grâce à eux. (Glenn Close & John Malkovich incarnent particulièrement bien les personnages !)
Pour plus d'info sur cette adaptation, je vous mets le lien de Alys, qui a fait un très bel article dessus (que je plussoie !)
- Sexe Intentions de Roger Kumble (1999) : ahh, cette version moderne fait perdre absolument tout le charme de l'oeuvre, puisqu'en changeant d'époque, on change de moeurs. Aussi, la vertu n'est absolument plus considérée de la même façon qu'à l'époque du livre.

18 commentaires:

  1. Tu n'as pas vu Valmont avec Colin Firth et Annette Bening ? Il est beaucoup moins fidèle que l'autre, mais les personnages ont plus de charisme, je trouve.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et non, je n'ai pas encore vu toutes les adaptations faites (mais je compte bien y remédier tellement j'aime ce livre !!!) :)

      Supprimer
  2. Les Liaisons dangereuses... <3 Un classique que j'ai lu et relu plusieurs fois !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est le seul livre que j'ai relu ! Et une fois fini, j'avais déjà envie de le relire (mais je ne l'ai pas fait, parce qu'il est assez long à lire ^^)
      C'est un putain de chef d'oeuvre !!!

      Supprimer
  3. J'ADORE ce livre! Valmont c'est mon chouchou et Merteuil mon modèle... (bon peut être pas, vu comment elle finit), j'ai tellement envie de le relire maintenant!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est tellement parfait. J'ai déjà envie de le relire tellement j'aime ce livre !
      Et comme tu dis, je suis amoureuse de Valmont (donc pas touuuche :p) et Merteuil, c'est un modèle !!!

      Supprimer
  4. J'ai adoré le film (John Malkovich quoi !! <3 <3) et je l'ai déjà dit mais je le redis: j'aimerai prendre le temps de lire le bouquin ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut absolument que tu prennes le temps de le lire !!! Il est magique ! Il y a des détails qu'on ne voit pas dans le film en plus (bon, comme dans chaque livre), et de toute façon, pour moi Valmont = John Malkovich (même en lisant le livre ^^)
      Il est assez long à lire mais il vaut tellement le coup !

      Supprimer
    2. John Malkovich c'est le meilleur !!! <3 <3

      Supprimer
  5. Haha trop bien. Tu sais ce que j'en pense. :)
    Bien d'accord avec toi sur l'intemporalité de certains thèmes : la psychologie des personnages n'a pas pris une ride malgré la différence de contexte.
    J'ai noté beaucoup de citations aussi, mais celle qui m'a le plus marquée est "Eh bien ! la guerre", que Merteuil écrit au crayon sur un billet de Valmont. C'est Merteuil dans toute sa force et sa démesure...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh ouii, je sais ce que tu en penses :D
      J'adore la citation de la guerre (surtout pour ce qu'elle représente dans l'oeuvre !)
      Je n'ai pas noté, mais ma citation préférée c'est la fameuse citation de Valmont (que Merteuil lui dicte) "On s'ennuie de toute mon ange, c'est une loi de la nature, ce n'est pas ma faute." (version longue évidemment).
      Aussi parce qu'elle représente tant de chose : Merteuil qui manipule, mais aussi Valmont et sa fierté qui est prêt à sacrifier Tourvel. Ooooh, j'aime trop ce livre, je pourrais en parler des heures !!! Je m'arrête là :P

      Supprimer
  6. Bon étant donné que c'est ton livre préféré de tous les temps, il faut absolument que je le lise ! Ca fait un moment que je n'ai pas lu de classique, j'avais prévu de lire du Victor Hugo mais peut-être que je lirai d'abord celui là du coup !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ohhh, il est tellement génial !
      Cela dit, dans mon TOP 3 de mes livres préférés il y a Notre-Dame de Paris de Victor Hugo, donc je te laisse le choix :P
      Mais les Liaisons Dangereuses... c'est un livre unique (je n'en ai jamais vu un qui lui ressemble de près ou de loin) !
      Si tu le lis, ton avis m'intéresse !!!

      Supprimer
  7. Coup de coeur légendaire de Mlle Dieu qui est amplement compréhensible.
    Ce livre c'est de la tuerie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce livre est une perfection littéraire !!
      Je n'ai pas pu m'empêcher de mettre toutes les citations extra que j'ai trouvées ! ^^

      Supprimer
  8. Je déteste les classiques mais alors celui-ci! OH TOI (sous entendu OH MY GOD ^^), truc de ouf malade de la mort qui tue sa mère je l'ai surkiffé de dingue!
    Lorsque je l'ai terminé j'en avais discuté avec un ami de mon père pendant un moment (un homme parti trop tôt) et du coup ce livre a encore plus de valeur à mes yeux. Je le chéris j'avoue.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce livre est une perfection littéraire, je l'aime d'amour et aucun mot ne représente parfaitement a quel point je l'aime !!

      Supprimer